"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mercredi 30 septembre 2015

Mercredi de la Dix-Huitième semaine après la Pentecôte



II Corinthiens 3:4-11; Matthieu 23:29-39

Combien de grâces que le Seigneur révéla à Jérusalem, (c'est-à-dire aux Judéens). Et, à la fin, il était encore obligé de dire:Voici, votre maison vous sera laissée déserte. Il est bien connu de tous ce que les conséquences de cela ont été: les Juifs à ce jour sont sans abri. Une chose semblable ne se produit-elle pas avec l'âme? Le Seigneur prend soin d'elle et lui donne la compréhension dans tous les sens; une âme obéissante procède sur la voie indiquée, mais une âme désobéissante reste en opposition à l'appel de Dieu. Mais le Seigneur n'abandonne pas même cette âme, et Il utilise tous les moyens de la ramener à la raison. Si l'entêtement augmente l'influence de Dieu s'accroît. Mais il est une mesure à tout. Une âme s'endurcit, et le Seigneur, voyant que déjà il n'y a rien de plus qui puisse être fait avec cette âme, Il la laisse dans les mains de sa propre chute, et elle périt, comme Pharaon. Que celui qui est assailli par les passions apprenne la leçon de ceci, qui est qu'il ne peut continuer indéfiniment sans se livrer lui-même à la punition. N'est-il pas temps d'abandonner ces passions, et pas seulement de se les refuser à l'occasion, mais de s'en détourner de manière décisive? En effet, personne ne peut dire quand il va franchir la limite. Peut-être que la fin de la patience de Dieu est toute proche.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

mardi 29 septembre 2015

Mardi de la Dix-Huitième Semaine après la Pentecôte




II Corinthiens 2:14-3:03; Matthieu 23:23-28

Nettoie l'intérieur de sorte que l'extérieur soit propre. Notre comportement extérieur dans la société est presque toujours correct -on craint le jugement des gens et on se retient. Si extérieurement nous nous adonnons plus aux vices, c'est déjà une affaire plus grave; cela signifie que toute honte est abandonnée. Mais quand le comportement visible est bon, la teneur intérieure des pensées et des sentiments n'est pas toujours appropriée. Ici le contentement de soi se donne une liberté totale qui est extérieurement conforme à ce que l'œil humain peut supporter et aussi loin qu'il peut cacher ses actes à la vue des hommes. C'est précisément un sépulcre blanchi. 

Par ailleurs, l'impureté intérieure rend ce qui est à l'extérieur impur. Purifie-toi intérieurement, et alors l'extérieur deviendra propre, et tu seras totalement propre, et tu deviendras un vase qui est adapté à tous les bons usages du maître. 

Il faut se demander de quelle manière l'intérieur reste négligé, car en effet, personne ne veut la perdition. En vérité, l'Ennemi conserve une telle âme dans une cécité [dit-il] qu'il n'y a pas de problème tant que il n'y a pas de péchés évidents, ou bien il enseigne à l'âme de remettre cette chose importante jusques au lendemain. 

"Demain, nous travaillerons sérieusement sur nous-mêmes, comme on doit le faire, mais maintenant que mon âme prenne du plaisir dans les pensées et les rêves passionnés, si ce n'est dans les actes." Soyons sur nos gardes pour que nous puissions ne pas vieillir dans un tel état ​​d'esprit, de sorte que la correction ne deviendra pas pour nous possible, comme l'enseignement de choses nouvelles à un vieil homme.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, 
CA
USA
2010
+

lundi 28 septembre 2015

Lundi de la Dix-Huitième Semaine après la Pentecôte



II Corinthiens 2,4-15; Matthieu 23:13-22

Malheur à vous... car vous fermez le royaume des cieux aux les hommes. Ceci est dit aux grands prêtres, qui n'enseignent pas au peuple le chemin du salut, ni n'obligent les prêtres à le faire, ceci est dit aussi aux prêtres qui négligent le peuple, et ne prennent pas soin de lui expliquer ce qui est nécessaire pour le salut de l'âme. 
A cause de cela, le peuple reste aveugle, et une partie reste dans la certitude que tout va bien; l'autre partie, bien qu'elle remarque que les choses ne vont pas de la bonne façon, ne va pas où elle devrait, parce qu'elle ne sait pas comment et où aller. 
Cela fait que  diverses idées stupides se répandent parmi le peuple, c'est pourquoi les schismatiques, et les Molokans et les khlysty (1) se font accepter par lui, et c'est ainsi que tous les enseignements du mal trouvent un accès facile pour eux. 
Un prêtre pense généralement que dans sa paroisse tout va bien, et ne se précipite dans l'action que lorsque ce mal s'est déjà propagé et vient à la lumière. Mais alors il est trop tard pour y faire quoi que ce soit. Un prêtre doit considérer que la première priorité de sa conscience est d'instruire continuellement les adultes dans la connaissance de la foi chrétienne, et de préparer la jeune génération dès leurs premières années conscientes, en leur expliquant ce qu'ils peuvent et doivent connaître. 
Il n'est pas nécessaire d'attendre que l'école le fasse. Cela doit être fait oralement, en regroupant les enfants dans l'église et à la maison le dimanche soir, ou quand et comme il est convénient de le faire.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+
(1) Sectes russes du temps de saint Théophane le Reclus

dimanche 20 septembre 2015

Dimanche avant l'Exaltation de la Croix




Galates 6:11-18; Jean 3:13-17


Comme Moïse éleva le serpent dans le désert, même il faut que le Fils de l'homme soit élevé, afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas mais qu'il ait la vie éternelle. La foi au Fils de Dieu, crucifié dans la chair pour nous, est la puissance de Dieu pour le salut, la source vivifiante de vie des aspirations et des dispositions morales, et le réceptacle de la grâce abondante de l'Esprit Saint qui demeure toujours dans le cœur, et des secrètes inspirations, en temps utile, à l'heure du besoin, et qui sont envoyées d'en Haut. La foi combine nos convictions, attirant la bonne volonté de Dieu avec la puissance d'en Haut. Toutes deux sont ce qui fait la possession de la vie éternelle. Tandis que cette vie est conservée intacte, un chrétien est inébranlable, parce que, en adhérant au Seigneur, il est un en esprit avec le Seigneur, et rien ne peut vaincre le Seigneur. Pourquoi les gens chutent-ils? A cause de l'affaiblissement de la foi. Les convictions chrétiennes s'affaiblissent et l'énergie morale s'affaiblit ainsi. Tandis que cet affaiblissement se produit, la grâce est évincée du cœur, et les impulsions malignes relèvent la tête. Un penchant pour ces impulsions vient à une heure propice, et il y a une chute. Sois un gardien vigilant de la foi dans tout ce qu'elle englobe, et tu ne tomberas pas. En ce sens, saint Jean dit que celui qui est né de Dieu ne pèche pas.

Version française Claude Lopez-Ginisty

d'après

St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+