"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mardi 20 juin 2017

Mardi de la Troisième Semaine après la Pentecôte



Romains 7:14-8:02; Matthieu 10:9-15


Le Seigneur a également dit aux apôtres que si une ville ne les recevait pas, et n'écoutait pas leurs paroles, au jour du jugement, le pays de Sodome et de Gomorrhe sera traité moins rigoureusement que cette ville-là. Et que nous arrivera-t-il à nous pour n'avoir pas écouté les paroles de la Révélation Divine? Ce sera infiniment intolérable pour nous. 
Ne pas croire la vérité de Dieu, après tant de preuves tangibles est la même chose que d'insulter le Saint-Esprit, et de blasphémer. Et pourtant, nous n'avons pas peur. Les spirites [et les hindous] disent: "Quel jugement! Nous avons seulement besoin de naître encore plusieurs fois."Les scientifiques disent:"Qui est là pour juger? Tout est fait d'atomes, ils vont voler en éclats et ce sera la fin." 
Mais, mes amis, l'heure de la mort viendra; ces rêves s'envoleront comme des fantômes, et nous serons tous confrontés à la réalité inévitable. Qu'adviendra-t-il alors?… 
Quel temps misérables nous vivons! L'ennemi est parvenu à détruire nos âmes. Il sait que la peur de la mort et du jugement est le plus fort moyen de dégriser une âme, et donc il fait tout son possible pour éloigner cette pensée, et il réussit. Mais éteignez la peur de la mort et la crainte de Dieu disparaîtra, et sans la crainte de Dieu la conscience devient muette. L'âme devient vide, elle devient un nuage sans eau, porté par n'importe quel vent de doctrine qui souffle et les différents accès de passions.



Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire